• Nouvelles

(English version bellows)

Finance responsable et solidaire

Un partenariat inédit entre des fondations privées et une institution financière permet d’injecter 15 M$ dans l’économie sociale et l’action communautaire au Québec

Montréal, le 11 septembre 2018 – La Caisse d’économie solidaire Desjardins, La Fondation McConnell, la Fondation Lucie et André Chagnon et la Fondation Mirella et Lino Saputo présentent aujourd’hui la Garantie solidaire. Fruit d’une collaboration sans précédent, la Garantie solidaire est un outil financier conçu pour soutenir l’essor de l’économie sociale et de l’action communautaire au Québec.Agissant comme endosseurs, les fondations privées offrent 15 M$ en garantie pour permettre à des organismes communautaires, des entreprises d’économie sociale, des coopératives et des organismes à but non lucratif d’obtenir un prêt à la Caisse d’économie solidaire Desjardins, une coopérative financière spécialisée en économie sociale et en finance solidaire. L’accès au crédit ainsi facilité leur permet de réaliser des projets qui n’auraient pu l’être autrement, de générer davantage de retombées positives pour la communauté, et d’injecter 15 M$ dans le secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire au Québec.

Pallier les insuffisances du marché

« Nous souhaitions trouver une solution aux difficultés vécues sur le terrain par les organisations d’économie sociale et d’action communautaire qui peinent à accéder au capital dont elles ont besoin », explique Mme Erica Barbosa Vargas, directrice, finance des solutions à La Fondation McConnell.

D’abord, les banques leur associent, souvent à tort, un plus grand risque que les entreprises privées. Ensuite, elles rencontrent des difficultés inhérentes à leur statut ou à leur mission telles l’impossibilité de mobiliser une mise de fonds, de fournir les garanties exigées, de rentabiliser l’action sociale ou environnementale, ou encore d’inclure les dons du public dans l’évaluation de leur capacité de remboursement d’un prêt. « Nous avons voulu pallier les insuffisances du marché. Et ensemble, nous avons créé la Garantie solidaire », résume M. Claude Pinard, directeur exécutif de la Fondation Mirella et Lino Saputo.

« Cette caution supplémentaire des fondations permet à la Caisse d’économie solidaire de consentir des prêts qui n’auraient pu l’être autrement. Nous pouvons maintenant boucler des montages financiers en complémentarité avec les autres acteurs financiers du secteur et donner leur envol à des projets de développement qui génèreront davantage de retombées positives pour la société », explique M. Marc Picard, directeur général de la Caisse d’économie solidaire.

L’expertise jumelée au capital et à l’expérience philanthropiques : la force du partenariat
« La collaboration est la clé. L’expertise en économie sociale et en finance solidaire de la Caisse d’économie solidaire couplée au capital et à l’expérience philanthropiques des fondations mène à une solution nouvelle pour aider les organisations issues du milieu de l’économie sociale et de l’action communautaire à surmonter les difficultés qu’elles rencontrent. Des solutions existent, il s’agit de leur donner vie », fait valoir M. Jean-Marc Chouinard, président de la Fondation Lucie et André Chagnon.

Un nouvel outil au cœur de l’écosystème
La Garantie solidaire se veut un outil de plus pour boucler des montages financiers en collaboration avec les acteurs de la finance solidaire au Québec. La Garantie solidaire vient s’ajouter aux solutions disponibles et facilite la réalisation de projets de développement en action communautaire et en économie sociale au Québec.

Des projets qui se réalisent
« Cela fait 10 ans que nous travaillons pour devenir propriétaires afin de réduire nos coûts de loyer et investir davantage dans notre mission. Comme organisme à but non lucratif, c’est un peu contre nature d’accumuler des surplus. Sans mise de fonds, tous les banquiers nous ont dit non. Mais les partenaires de la Garantie solidaire comprennent notre réalité et avec cet outil, nous avons pu enfin devenir propriétaires, une étape importante dans notre développement », témoigne Patrice Machabée, directeur général de l’ALPABEM, un organisme lavallois voué au soutien des proches de personnes souffrant de maladie mentale.

« Avec la Garantie solidaire, on ne fait pas affaire avec des banquiers ordinaires. La Caisse d’économie solidaire et les fondations partenaires ne font pas que regarder notre dossier de crédit. Ils comprennent notre réalité, et ils nous accompagnent dans l’élaboration de notre vision de développement et de nos objectifs financiers », témoigne Maxim Bragoli, codirecteur général et cofondateur, La Pépinière | Espaces Collectifs, un organisme à but non lucratif dédié à développer, promouvoir et explorer une approche participative de la ville.

« C’est la collaboration entre tous les acteurs – Caisse d’économie solidaire, fondations, partenaires régionaux et gouvernement du Québec- qui nous permet de réaliser notre projet d’agrandissement. Grâce au soutien des fondations, nous aurons accès au financement requis pour passer à la prochaine étape de notre développement », se réjouit Mme Darllie Pierre-Louis, directrice de Service traiteur BAE, une entreprise d’insertion sociale située dans Lanaudière.

Une initiative à répliquer
« Il s’agit d’une solution concrète à des difficultés réelles vécues par les organisations du milieu communautaire et de l’économie sociale. C’est aussi une des façons les plus simples et efficaces pour les fondations de mettre leurs actifs au profit du changement social, en plus de l’octroi de subventions traditionnelles. Nous espérons qu’elle sera reprise et répliquée à grande échelle », invite Mme Erica Barbosa Vargas, directrice, finance des solutions à La Fondation McConnell.

La Garantie solidaire
Pour avoir accès à la Garantie solidaire, les organisations devront faire la démonstration de la viabilité économique de leur projet et de leur capacité de remboursement du prêt. Les organisations qui se prévalent de la Garantie solidaire doivent verser à leur endosseur des frais de garantie représentant 1 % par an du montant cautionné initialement, calculés selon la durée du cautionnement. Ces frais s’ajoutent aux frais de crédit liés à l’emprunt, versés à la Caisse d’économie solidaire. Les organisations intéressées à faire une demande doivent le faire auprès de la Caisse d’économie solidaire.

L’économie sociale au Québec
À l’échelle du Québec seulement, l'apport de l'économie sociale dans le développement économique est considérable. L’économie sociale représente plus de 7 000 entreprises, 210 000 emplois et un chiffre d'affaires avoisinant les 40 milliards $, soit plus de 10 % du produit intérieur brut du Québec (PIB).

À propos de la Caisse d’économie solidaire Desjardins

La Caisse d’économie solidaire Desjardins est la coopérative financière des mouvements sociaux, des entreprises collectives et des citoyens engagés pour une économie sociale et durable. Elle compte plus de 3 000 entreprises collectives membres. Au 31 décembre 2017, elle investissait 548 M$ dans l’économie sociale et disposait d’un actif de 917 M$. La Caisse est la seule institution financière québécoise membre de la Global Alliance for Banking on Values.

À propos de La Fondation McConnell

La Fondation McConnell est une fondation canadienne privée qui conçoit et met en application des approches novatrices pour relever des défis sociaux, culturels, économiques ou environnementaux. Au 31 décembre 2017, elle disposait d’un actif de 651 M$.

À propos de la Fondation Lucie et André Chagnon

La Fondation Lucie et André Chagnon est une fondation québécoise privée qui a comme mission de prévenir la pauvreté en contribuant à la réussite éducative des jeunes Québécois, dès leur conception jusqu’à 17 ans, par le développement de leur plein potentiel. Au 31 décembre 2017, elle disposait d’un actif de 2 013 M$.

À propos de la Fondation Mirella et Lino Saputo

La Fondation Mirella et Lino Saputo est une fondation privée qui investit dans la recherche de solutions à des défis sociaux ou économiques et à la pérennisation de celles-ci dans le but de favoriser une société résiliente et inclusive où les personnes âgées, les personnes handicapées et les nouveaux arrivants exercent leur citoyenneté à leur plein potentiel. Au 31 décembre 2017, elle disposait d’un actif de 268 M$.

Renseignements
Christophe Aura
COPTICOM
caura@copticom.ca
514.577.5838

 

 Responsible and Solidarity-Based Finance

A novel partnership between private foundations and a financial institution injects $15 million for Quebec’s social economy and community action


Montreal, September 11, 2018 - The Caisse d’économie solidaire Desjardins, the McConnell Foundation, the Lucie and André Chagnon Foundation and the Mirella et Lino Saputo Foundation are presenting today the Garantie solidaire. The Garantie solidaire, which stems from an unprecedented collaboration, is a financial tool designed to support the expansion of Quebec’s social economy and community action. Acting as endorsers, the private foundations offer a $15 million guarantee to allow community organizations, social economy enterprises, cooperatives and non-profit organizations to obtains loans from the Caisse d’économie solidaire Desjardins, a financial cooperative specializing in social economy and solidarity-based finance. With easier access to credit, these organizations will now be able to carry out projects that would not have been possible otherwise and to generate yet more positive impacts for the community, while injecting $15 million in Quebec’s social economy and community action sector.

Offset the market’s shortfalls
"Our wish was to find a solution to the challenges faced in the field by social economy and community action organizations who are struggling to access the capital they need," explains Erica Barbosa Vargas, director of Solutions Finance at the McConnell Foundation.

Firstly, banks see these organizations, often wrongly, as presenting a higher risk than private sector businesses. Secondly, these organizations face difficulties which are inherent to their status or mission, such as the inability to raise investments, to offer the required guarantees, to turn a profit from social or environmental actions or to include public donations in the assessment of their capacity to repay a loan. "We wanted to offset the market’s shortfalls, so together we created the Garantie solidaire," summarizes Claude Pinard, executive director of the Mirella et Lino Saputo Foundation.

"This additional guarantee provided by the foundations allows the Caisse d’économie solidaire to grant loans that could not have been granted otherwise. We can now complete financing packages in complementarity with the sector’s other financial actors and secure the launching of development projects that will generate additional positive impacts for our society," explains Marc Picard, director general of the Caisse d’économie solidaire.


Expertise combined with philanthropic capital and experience: the power of partnership
"Collaboration is key. The Caisse d’économie solidaire’s expertise in social economy and solidarity-based finance, combined with the philanthropic capital and experience of the foundations, lead to a new solution to help organizations from the social economy and community action sector overcome the challenges they face. Solutions do exist, it’s just a matter of bringing them to life," argues Jean-Marc Chouinard, president of the Lucie and André Chagnon Foundation.

A new tool at the heart of the ecosystem
The Garantie solidaire is an additional tool to help complete financing packages in collaboration with actors of solidarity-based finance in Quebec. The Garantie solidaire adds to the available solutions and facilitates the carrying out of community action and social economy development projects.

Projects that are carried out
"We have been working for ten years to become owners in order to reduce our rent costs and invest more in our mission. As a non-profit organization, it is somewhat against our very nature to accumulate surpluses. Without a down payment, we were turned down by all banks. However, the partners of the Garantie solidaire understand our reality and, thanks to this tool, we were able to become owners, which was an important step in our development," says Patrice Machabée, managing director of ALPABEM, a Laval-based organization devoted to supporting the families of persons who suffer from mental illness.

"With the Garantie solidaire, we don’t deal with ordinary bankers. The Caisse d’économie solidaire and its partner foundations go beyond just looking at our credit score. They understand our reality and guide us through the creation of our development vision and the setting up of our financial goals," affirms Maxim Bragoli, cofounder and managing director, La Pépinière | Espaces Collectifs, a non-profit organization committed to the development, promotion and exploration of a participative approach to the city.

“Collaboration among diverse actors — La Caisse d’économie solidaire, foundations, regional partners and the Government of Quebec — has allowed us to achieve our growth. Thanks to foundation support, we have access to the financing we require to reach our next stage of development,” said Darllie Pierre-Louis, director of a catering service called BAE, a social enterprise dedicated to economic inclusion, located in the Lanaudière region.

An initiative worth replicating
"It’s a concrete solution to real difficulties experienced by organizations of the community and social economy sector. It’s also one of the simplest and most effective ways for foundations to leverage their assets for the benefit of social change, in addition to traditional grant-making. We hope the initiative will be replicated and repeated on a larger scale," advises Erica Barbosa Vargas, director of social finance at McConnell Foundation.


The Garantie solidaire
To gain access to the Garantie solidaire, organizations will have to demonstrate the economic viability of their project, and their ability to repay the loan. The organizations that take advantage of the Garantie solidaire must pay their endorser a guarantee fee equal to 1% per year of the amount initially guaranteed, based on the length of the guarantee. This fee is in addition to the credit fees related to the loan, which are paid to the Caisse d’économie solidaire. Interested organizations must submit their application to the Caisse d’économie solidaire.

Quebec’s social economy
In Quebec only, the social economy has a broad impact on the economic development. In fact, the social economy represents more than 7,000 businesses, 210,000 jobs and a revenue close to $40 billion, which is more than 10% of Quebec’s gross domestic product (GDP).

- 30 -

About the Caisse d’économie solidaire Desjardins
The Caisse d’économie solidaire Desjardins is the financial cooperative for social movements, collective businesses and citizens committed to a social and sustainable economy. It has more than 3,000 collective business members. As of December 31, 2017, it had invested $548 million in the social economy and had $917 million worth of assets. The Caisse is the only Quebec financial institution that is a member of the Global Alliance for Banking on Values.

About the McConnell Foundation
The McConnell Foundation is a private Canadian foundation that develops and applies innovative approaches to social, cultural, economic and environmental challenges. As of December 31, 2017, it had assets worth $651 million.

About the Lucie and André Chagnon Foundation
The Lucie and André Chagnon Foundation is a private Quebec foundation whose mission is to prevent poverty by contributing to the educational success of young Quebecers, from conception until the age 17, by helping them develop their full potential. As of December 31, 2017, it had assets worth $2 billion.

About the Mirella et Lino Saputo Foundation
The Mirella et Lino Saputo Foundation is a private foundation that invests in the search of solutions to social and economic challenges and in the perpetuation of such solutions in order to promote a resilient and inclusive society where the elderly, people with disability and newcomers can fully experience their citizenship. As of December 31, 2017, it had $268 million worth of assets.

Information
Christophe Aura
COPTICOM
caura@copticom.ca
514-577-5838
 

Rapport annuel de la Caisse solidaire